La littérature postcoloniale et son carcan

Quel engagement littéraire est possible pour les auteurs postcoloniaux, « minoritaires » ou « marginalisés » ? Dans une tribune parue dans le New York Times, Viet Thanh Nguyen, écrivain vietnamien-américain lauréat du prix Pulitzer 2016 pour son roman Le Sympathisant, proposait un programme politique explicite. Mais loin d’être celui d’une émancipation, il y a un risque au […]

Lire la suite : « La littérature postcoloniale et son carcan », Le Comptoir.

Auteur : Gabriel des Moëres

Vieux gaulliste, républicain exigeant, humaniste et conservateur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s