Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se balance

Au Wokistan, la délation est une deuxième nature. Quand nous serons réellement au pouvoir, nous créerons d’ailleurs un ministère des Victimes, de la Délation et de la Cancel Culture. Ce grand ministère sera chargé d’encourager les victimes réelles et fantasmées de discriminations (et leurs descendants) à se faire connaître, à formuler publiquement leur souffrance et à désigner des coupables directs, des boucs-émissaires (ou leurs descendants) à la vindicte.

Dans notre idée, cette démarche à la fois libératoire et accusatoire aura la double vertu de soulager les membres des groupes historiquement dominés par l’ordre patriarcal bourgeois cisgenre occidental, de favoriser la mort sociale des individus appartenant à cet ordre selon un processus de collaboration à grande échelle et, in fine, de purifier la société de ses éléments étrangers ou hostiles au monde que nous souhaitons bâtir.

En attendant cet accomplissement ultime, des expérimentations sont menées dans les communautés les plus éveillées ainsi que dans les secteurs les plus perméables à la cause, en tirant parti de la grande efficacité des réseaux sociaux et, heureusement, de la grande implication des délateurs, comme en témoigne, par exemple, ce compte Instagram sur lequel journalistes, rédacteurs, pigistes d’excellents médias viennent déposer leur offrande sur l’autel de la cancel culture. Créé en novembre 2020, le collectif s’est rassemblé autour d’une « rage » partagée. « Certes, le monde du travail est violent, mais la presse a un devoir d’exemplarité. Les médias ne s’appliquent pas les principes dont ils parlent à longueur de journée », assène Sacha pour Lesjours.fr. Avant de citer l’exemple de « gens qui vont écrire des articles sur le harcèlement et le racisme, puis imiter un accent qu’ils s’imaginent africain ».

Ceux qui naviguent dans l’univers de la nouvelle économie, des grandes écoles, de l’entreprise en général, voire sortent de chez eux tout simplement ont aussi leur réceptacle. Chercher un peu, vous trouverez forcément celui qui correspond à votre situation.

Auteur : Estielle Madmarx

Je suis synthèse de toutes les minorités opprimées, vecteur de leurs luttes, garant de leur bien et avant-garde éveillée sur le chemin du monde d'après.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s