Paris : bientôt des subventions à la culture conditionnées par la représentation des femmes

Notre émérite représentante, élue EELV au Conseil de Paris, a défendu le 2 juin en séance l’idée d’intégrer la proportion de femmes dans les spectacles pour le calcul des subventions municipales. L’adjointe à la Culture d’Anne Hidalgo, Catherine Rolland, a promis d’aller dans ce sens.

Lors de sa séance du 2 juin, la deuxième commission du Conseil de Paris examinait les projets de subventions à différents établissements culturels de la ville et les conventions que celle-ci signe avec chacun. Très impliquée malgré sa fatigue avouée, Alice Coffin salue la programmation de la Maison de la Poésie, qui fait la part belle à des auteurs qu’elle apprécie, de la « lecture musicale du texte de Wendy Delorme, Viendra le temps du feu«  au « non moins féministe Anatole Latuile Show ».

Quelques minutes plus tard, au moment d’examiner la subvention de 620 000 euros destinée au Théâtre de la Bastille, celle qui a été désignée en octobre 2020 par le Conseil de Paris pour représenter la Ville dans trois conseils d’administration de lieux culturels majeurs de la capitale1 intervient encore : « Depuis un an, on s’attache avec le groupe écologique, particulièrement au sein de la commission Culture, à s’assurer que l’argent public alloué aux établissements culturels ne bénéficie pas qu’à une seule catégorie d’artistes : les hommes », déclare-t-elle, exemples à l’appui. Le Théâtre Paris 14 « compte à ses postes de direction, deux directeurs » et affiche « une programmation avec huit hommes et six femmes. Passe encore […] Mais en ce qui concerne les auteurs des œuvres, nous aboutissons à un total de douze hommes et trois femmes soit 4/5e d’artistes hommes programmés ».

L’élue revendique alors, à bon droit, « une discussion » sur « les statistiques dont on a besoin », comme l’a fait « Aïssa Maïga lors de la cérémonie des Césars en comptant les noirs présents dans la salle ». « Ce travail-là, on n’a pas les ressources matérielles et humaines pour le faire », précise-t-elle en demandant que ces statistiques figurent dans « les projets de délibérés des subventions ».

Nous travaillons sur une lisibilité plus grande des critères d’attribution au titre desquels la parité sera. Nous y travaillons de toute force avec la direction des affaires culturelles.

Carine Rolland, adjointe à la Culture de Paris.

Carine Rolland, adjointe à la culture, répond à l’élue écologiste : « Nous avons cette discussion de manière récurrente et presque régulière désormais. Et ce n’est même pas légitime, c’est normal. […] La culture est au centre de la société et sert à la faire avancer. La question de la parité en fait partie. Nous travaillons sur une lisibilité plus grande des critères d’attribution au titre desquels la parité sera. Nous y travaillons de toute force avec la direction des affaires culturelles. Nous aborderons ce sujet au prochain Conseil de Paris et nous vous ferons des propositions. »

__________
1. Le théâtre du Châtelet, l’Accor Arena Palais Omnisport de Paris-Bercy et Paris Musées, qui regroupe quatorze sites dont le Petit Palais, le musée d’Art moderne, le Palais Galliera, le musée Carnavalet et la Maison de Victor Hugo.

Source : Léna Lutaud, « À Paris, Alice Coffin veut compter les femmes dans les spectacles pour décider où vont les subventions », Le Figaro, 14 juin 2021.

Auteur : Estielle Madmarx

Je suis synthèse de toutes les minorités opprimées, vecteur de leurs luttes, garant de leur bien et avant-garde éveillée sur le chemin du monde d'après.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s