Des émoji plus inclusifs

Aujourd’hui 17 juillet, à l’occasion de la Journée mondiale de l’émoji, le consortium Unicode dévoile officiellement la nouvelle fournée d’icônes avec une grande nouvelle : « Chaque pictogramme sera désormais disponible en version non genrée et inclusive. »

“Un homme enceint, une poignée de main pluriethnique et un visage qui ne supporte pas d’être regardé” font partie des nouveaux émojis validés par le consortium Unicode, rapporte le Guardian. Ces pictogrammes, dévoilés par l’encyclopédie Emojipedia à l’occasion de la Journée mondiale de l’émoji, ce samedi 17 juillet, “viennent compléter l’initiative du consortium pour proposer des versions masculines, féminines et neutres de chaque émoji disponible, ainsi qu’une sélection de teintes de peau”.

“Les grossesses trans et non-binaires seront désormais représentées” pour le choix de l’émoji “femme enceinte”. Tandis que l’on pourra choisir, plutôt qu’un prince ou une princesse, une “personne avec couronne”, précise le quotidien britannique. Jeremy Burge, responsable des émojis pour Emojipedia, explique qu’avec ces ajouts, “presque tous les émojis pourront avoir par défaut une option neutre en termes de genre”.

La nouvelle collection d’emoji dévoilée par Emojipedia.

Le procédé de validation d’Unicode prévoit que les projets de nouvelles émoticônes sont “ouverts aux commentaires avant d’être approuvés pour être utilisés en septembre de chaque année”. À charge ensuite pour les fabricants de smartphones et d’ordinateurs de décider de la mise à disposition des nouveaux émojis pour leurs utilisateurs.

Le Guardian précise que la neutralité de genre reste difficile à définir dans un nombre résiduel de cas : « Les deux émojis danseurs, par exemple, représentent un danseur de disco et une danseuse de flamenco : les options en cours de discussion comprennent l’offre de versions identiques de chacun pour les autres sexes (permettant aux hommes de se représenter éblouissants dans une robe rouge, par exemple) ; l’offre d’alternatives appropriées au sexe (avec un nouveau danseur de flamenco masculin) ; ou, l’option préférée, le choix d’un style de danse à proposer dans une version non sexiste. Emojipedia a suggéré le breakdancing. »

L’Office wokistanais pour la normalisation inclusive salue ce « pas de géant-e en faveur de la représentation de tou-s-tes » et « invite le consortium Unicode à poursuivre ses réflexions afin de résoudre les problématiques encore pendantes ». « Il serait notamment souhaitable, insiste-t-il, que soit aboli le privilège de représentation dont jouissent, depuis l’apparition des émoji, les personnes à grosse tête ronde et jaune. »

Auteur : Estielle Madmarx

Je suis synthèse de toutes les minorités opprimées, vecteur de leurs luttes, garant de leur bien et avant-garde éveillée sur le chemin du monde d'après.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s