Oregon : bientôt plus d’obligation de maîtriser les savoirs élémentaires au lycée pour aider les minorités

Le gouverneur de l’Oregon a signé un projet de loi supprimant les exigences de maîtrise de la lecture, de l’écriture et des mathématiques pour les lycéens afin, revendique-t-on chez les Démocrates à l’origine du texte, d’aider les « élèves de couleur ».

Dans les cinq prochaines années, il ne sera pas nécessaire de démontrer sa maîtrise des savoirs élémentaires (lecture, écriture, mathématiques) pour recevoir son diplôme d’études secondaires. Tel est la loi adoptée par l’assemblée législative de l’Oregon et signée discrètement par le gouverneur de l’Etat, Kate Brown, membre éminent du Parti démocrate, le 14 juillet dernier.

Etat de l’Oregon (Etats-Unis d’Amérique).

Pas de cérémonie de signature pour ce texte, pas de communication ni de publication immédiate de la mise à jour de la base de données législative : tout semble avoir été fait pour passer la loi 744 en catimini, même si les services invoquent la conjonction d’un arrêt maladie et d’un problème informatique. Interrogé par la presse, Charles Boyle, directeur-adjoint de la communication du gouverneur, a déclaré que la suspension des exigences en matière de lecture, d’écriture et de mathématiques pendant que l’État élabore de nouvelles normes d’obtention de diplôme profitera « aux étudiants noirs, latinos, latinos, indigènes, asiatiques, insulaires du Pacifique, tribaux et de couleur de l’Oregon ». Il rappelle que « les leaders de ces communautés n’ont cessé de plaider en faveur de normes d’obtention de diplôme équitables, ainsi que de possibilités d’apprentissage et de soutien accrus ». Sauf que, à défaut d’investir des moyens significatifs dans le soutien aux étudiants des minorités, l’Etat de l’Oregon a donc préféré dispenser de fait les lycéens d’acquérir les savoirs élémentaires, sans préjudice pour l’acquisition de leur diplôme.

Dans l’Oregon, l’examen diplômant ne reposait déjà pas nécessairement sur des tests standardisés : les élèves pouvaient démontrer leurs capacités dans les matières élémentaires par le biais d’environ cinq tests différents ou bien en réalisant un projet de classe approfondi et évalué par leurs propres enseignants.

Suspendus pendant la période de confinement, ces examens et évaluations se trouvent donc désormais supprimés avec le soutien massif des Démocrates de l’assemblée législative, sous la critique des Républicains, qui y voient logiquement un abaissement des exigences académiques. Cette situation ubuesque est présentée comme provisoire, dans l’attente de la définition de nouvelles normes d’obtention du diplôme d’études secondaires mais celles-ci risquent de ne pas d’entrer en vigueur avant 2027.

Vic DeGrammont, candidat républicain au Congrès de Floride, a qualifié de « fou » le projet de loi, tandis que les Républicains du Sénat de l’Oregon ont indiqué dans un communiqué que ce texte était « peut-être le pire projet de loi qui ait été adopté au cours de cette session et que les Démocrates ne pourraient y trouver aucune justification. »

On peut en effet que s’interroger sur l’intérêt de délivrer des diplômes sans aucune valeur, soi disant pour satisfaire telle ou telle minorité ethno-raciale, si ce n’est pour dissimuler et perpétuer des inégalités jusqu’au moment où les véritables sanctions — celles du marché du travail et des responsabilités de la vie d’adulte — viendront heurter de plein fouet les illettrés sortis du système scolaire ?

Barrington Martin II, ancien candidat du Parti démocrate à plusieurs élections en Géorgie et désormais chroniqueur politique, résume assez bien le sujet : « D’après les commentaires de Charles Boyle, le directeur-adjoint de la communication du gouverneur de l’Oregon, ils espèrent que le projet de loi donne une chance aux races en difficulté, écrit-il. Mais tout ce qu’il fait, c’est préparer leur échec… La route de l’enfer est en effet pavée de bonnes intentions… »

Auteur : Gabriel des Moëres

Vieux gaulliste, républicain exigeant, humaniste et conservateur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s