Y a-t-il un wokisme français ?

Y a-t-il un wokisme français ?

Le dernier épisode des Contrariantes pour l’année 2021 est consacré à l’une de nos questions préférées. C’est l’occasion de vous faire découvrir ce podcast animé par Laetitia Strauch-Bonart et Peggy Sastre.

Pour ce dernier numéro de l’année, les Contrariantes ont décidé de satisfaire les (nombreuses !) réclamations reçues concernant la disparition de leurs discussions et le (trop !) récurrent sacrifice de leurs célèbres contrariétés au profit des grands entretiens par un numéro spécial… sans invité et entièrement consacré à un échange entre Laetitia Strauch-Bonart et Peggy Sastre.

LES CONTRARIANTES : y a-t-il un wokisme français ?

Au programme : qu’est-ce que le wokisme et a-t-il ses chances en France ? Est-ce un mouvement avec une réelle substance et une idéologie propre, ou faut-il plutôt y voir la énième résurgence d’un bureaucratisme autoritaire et liberticide, une nouvelle révolution culturelle (pour le moment) désarmée ? La France, par son indifférence, voire sa répugnance vis-à-vis des logiques identitaristes, est-elle plutôt immunisée contre la déferlante des « identity politics », a priori bien plus adaptées aux cultures anglo-américaines ou, au contraire, constitue-t-elle, avec son républicanisme centralisateur, sa passion pour les « grands récits » et son manque d’esprit véritablement libéral, le creuset parfait pour une mise au pas woke  ?

Peggy Sastre.

Peggy Sastre

Née le 12 mai 1981 à Senlis, est journaliste scientifique, essayiste, traductrice et blogueuse française. Docteure en philosophie des sciences, elle forme le concept « d’évoféminisme », proposant une lecture biologique et évolutionniste des questions sexuelles et de genre. Elle a notamment publié, aux éditions Anne Carrière, La Domination masculine n’existe pas (2015), Comment l’amour empoisonne les femmes (2018), La Haine orpheline (2020).

Laetitia Strauch-Bonart.

Laetitia Strauch-Bonart

Essayiste et responsable éditorial de Phébé par Le Point. Ancienne élève de l’Ecole normale supérieure Ulm et de Sciences Po Paris, elle s’intéresse à l’histoire des idées et aux débats intellectuels en France et dans la sphère anglophone. Elle a publié en 2016 son premier essai, Vous avez dit conservateur ? (Cerf).


Les Contrariantes : suivre le podcast

David Haziza : « Notre mièvrerie non violente est un rejet de la chair » Les Contrariantes

  1. David Haziza : « Notre mièvrerie non violente est un rejet de la chair »
  2. Philippe Val : « Il ne faut pas laisser les clés de notre monde aux fanatiques »
  3. Philippe Aghion : « En France, on a trop tardé à faire des réformes »
  4. Ce n'est qu'un au revoir ?
  5. « L’IEP Grenoble n’est pas la caricature woke qu’on en fait »

Auteur : Gabriel des Moëres

Vieux gaulliste, républicain exigeant, humaniste et conservateur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s